Wilhem Van Hasselt
(Rotterdan, le 3 septembre 1882 - Paris, le 23 août 1963)

 

Habita "Le Clos", route de Nandy
entre 1942 et 1947


A fait ses études à l'académie royale de Rotterdam, ses professeurs sont Stiening et Van Maardijk, en sort diplômé.
Voyage à Paris puis Londres, travaille beaucoup dans les musées faisant des copies des grands maîtres qu'il préfère (notamment Rembrant et Pierro della Francesca), ne s'attache à aucune école.
Commence à être connu aux Pays Bas en 1907, expose en 1909 à Londres (galeries A.Boss, Everts, Wildenstein), à Rotterdam en 1910 (galerie Oldenzeel), demeure à Londres à cette époque.
S'installe à Paris en 1911 avec un jeune peintre talentueux, Edouard Saunier, mort en 1918.
De 1913 à 1919, Van Hasselt expose aux "Indépendants" à Paris, puis, à partir de 1921 et ceci très régulièrement jusqu'à sa fermeture à la galerie Druet à Paris; ses expositions auront lieu alors dans les galeries Berri-Raspail et Wildenstein à Paris, Aktuaryus à Strasbourg, Everts et Wildenstein à Londres, C. Van Hasselt à Rotterdam, Buffait et Van Leer à Amsterdan, etc...
Engagé volontaire pour la France en 1914, service de santé militaire.
En 1921, le 7 mai, il épouse Louise Le Vavasseur, fille de négociant en vin à Bordeaux, dont il aura deux filles : Ida (morte en août 1935), et Anne-Marie qui épousera François Charmet, d'où descendance.
Naturalisé français en 1933.
Reçoit à Paris la médaille d'or des arts et des techniques en 1937.
En 1945 est élu membre de l'Institut à l'Académie des Beaux Arts, Paris.
Membre du comité de l'Institut néerlandais en 1951, président des associations Fra Angelico et France-Hollande à partir de 1951.
Officier de la Létion d'Honneur en 1952. Officier des Arts et Lettre en 1960.
Fait partie de la Société Nationale des Beaux Arts à partir de 1961, il en sera Vice-président.
Il meurt à Paris le 23 août 1963, inhumé au cimetière protestant de Bordeaux


Le cercle de voile de Seine-Port


Route de Nangis

Paysage d'Yonne

Affiche entoilée grand match de football-rugby,
illustration de Willem Van Hasselt,
affiches Kossuth Paris, 1907
119 x 159 cm

Affiche créée pour annoncer les grands matchs de championnat par exemple celui de la finale de 1911 du championnat de France (Stade Bordelais contre SCUF) et celui de 1912 entre le Stade Bordelais et le RCF) - étaient inscrits les noms des équipes, des joueurs, date et lieu.

Cette affiche a été très souvent utilisée dans le sud-ouest de la France


Ce texte est la transcription fidèle d'un manuscrit de Louise Le Vavasseur, femme de Willem Van Hasselt.
Ce texte a probablement été écrit peu de temps après la mort du peintre.

Lire



Louise, à Arcachon

Louise, au piano

Isle Serein

La brouette

La toilette

Anne-Marie


Buffet bleu


Intérieur, rue de Penthièvre, Paris

Esquisse pour la décoration du paquebot Normandie


Paysage d'Armentière

Pont des Tuileries

Route d'Annoux

Saint Cado