Hippolyte Marinoni
(Sivry-Courtry, 1823 - Paris, 1904)

Orphelin de père, est placé à douze ans apprenti imprimeur à Paris, puis est ouvrier dans une fabrique de presses à bras. Doué d'une grande puissance de travail, s'instruit en suivant les cours du soir. Invente une machine à décortiquer le coton, en 1845, puis une presse dite à réaction qui quadruplait la rapidité du tirage. Entre alors à la Presse d'Émile de Girardin, en 1848, qui l'aide à s'établir constructeur. En 1866, invente la rotative, qu'il met au point, en 1872, la dote de plieuse et ne cesse de la perfectionner, puis l'applique à l'impression en plusieurs couleurs à partir de 1899. Devient directeur du Petit Journal et en organise les services de messagerie. Les rotatives de Marinoni se sont répandues dans le monde entier.

Hippolyte Marinoni fonde en 1847 la Société Marinoni après avoir déposé plusieurs brevets dont celui de la première presse à réaction. En 1866, sa première rotative à journaux imprime Le Petit Journal (900 000 exemplaires en 1890). En 1921, la Société Anonyme Marinoni fusionne avec les Ateliers Voirin situés à Montataire (Oise). Elle deviendra en 1963 la branche européenne du groupe Harris Graphics (USA), racheté en 1986 par l'américain AM-International. En 1988, le groupe allemand Heidelberg Druckmaschinen AG, en prenant le contrôle de l'activité rotative de Harris Graphics, devient le plus puissant constructeur de machines à imprimer au monde. C'est la filiale française Heidelberg Web Systems SA, toujours sur le site historique de Montataire, qui a consenti au Musée de l'imprimerie le dépôt des archives Marinoni. Henri Voirin (1827-1887) fut directeur technique chez le constructeur de presses Rousselet-Normand. En 1860, en collaboration avec Paul Dupont, il construit une presse lithographique à cylindre avec système de repérage. En 1879, il met au point une machine pour imprimer sur plaque de métal, précurseur de la presse offset. En 1894, Jules Voirin, héritier d'Henri, implante son usine à Montataire (Oise), actuel siège social de la société Heidelberg Web Systems SA. La maison Voirin connaîtra un grand succès commercial avant de fusionner avec Marinoni en 1921.