Ernest Legouvé
(1807 - 1903)

Il vint à Seine-Port en 1834, d'abord en location,
puis acheta en 1849 la "maison rouge",
route de Nandy
où il passa tous les ans la saison d'été de juin à novembre,
jusqu'à sa mort en 1903.
(Se reporter au livre de Dominique Paladilhe,
dans la rubrique Village / Histoire, chapitre Route de Nandy
)

Il remporta en 1829 le prix de poésie à l'académie française par un poème sur la Découverte de l'imprimerie, puis publia un recueil de petits poèmes, les Morts bizarres (1832). Il s'essaya ensuite dans le roman : Max (1833); les vieillards (1834); Edith de Falsen, sa meilleure œuvre de ce genre (1840), et eut encore plus de succès au théâtre avec Louise de Lignerolles (1848) et surtout Adrienne Lecouvreur, en collaboration avec Scribe (1849).. Deux autres comédies, les Contes de la reine de Navarre (1850) et Bataille de dames (1851), eurent également de nombreuses représentations. La tragédie de Médée dont Rachel avait refusé le rôle, fut traduite en italien par Montannelli et jouée à Paris par Mme Ristori. Ecrivain plein de goût et de correction, conférencier et liseur hors ligue, auteur dramatique habile, Ernest Legouvé fut reçu à l'académie française en 1856. Il était directeur et doyen de l'Académie lors de la visite du Tsar Nicolas II en 1896 et, à ce titre, il prononça l'allocution de bienvenue.

Œuvres de Ernest Legouvé

1829 – La découverte de l'imprimerie.
1829 – Mon père.
1832 – Les morts bizarres, poème dramatique.
1833 – Max.
1834 – Les vieillards.
1838 – Louise de Lignerolles.
1840 – Edith de Falsen.
1842 – Jean-Nicolas Bouilly.
1845 – Guerrero ou la trahison.
1848 – Cours d'histoire morale des femmes. Histoire morale des femmes.
1849 – Adrienne Lecouvreur, avec Eugène Scribe.
1850 – Les contes de la reine de Navarre.
1851 – Bataille de dames.
1855 – Médée. Par droit de conquête.
1857 – Les deux hirondelles de cheminée. Les deux misères.
1857 – Le pamphlet.
1858 – Un souvenir de Manin.
1858 – Les doigts de fée.
1860 - Béatrix ou la madone de l'art.
1861 – Béatrix. Un jeune homme qui ne fait rien.
1862 – Lectures à l'Académie.
1863 – La croix d'honneur et les comédiens.
1864 – La femme en France au XIXe siècle. Jean Reynaud.
1865 – Les deux reines de France.
1867 – Miss Suzanne.
1867–1869 – Les pères et les enfants au XIXe siècle, 2 vol.
1868 – A deux de jeu.
1871 – Les épaves du naufrage.
1872 – Un tournoi au XIXe siècle. Conférences parisiennes.
1873 – Sully.
1875 – M Samson et ses élèves.
1876 – La cigale chez les fourmis.
1877 – L'art de la lecture.
1877 – Une séparation.
1878 – Nos filles et nos fils.
1880 – Anne de Kerviler.
1880 – Etudes et souvenirs de théâtre.
1881 – Les Fastes.
1881 – La lecture en action.
1882 – La lecture en famille.
1886-1887 – Soixante ans de souvenirs, 2 vol

à télécharger : PDF ou EPUB
à télécharger : PDF ou EPUB
Le format .EPUB permet de lire ces livres avec une liseuse électronique.
Enregistrez (ne pas ouvrir) le fichier proposé sur votre ordinateur, ensuite, puis clic droit pour renommer et remplacez le .zip par .epub
répondez OUI à la question posée ensuite.

















 

 

1887 - Théâtre complet, 3 vol.
1890 – Une élève de seize ans. Fleurs d'hiver, fruits d'hiver, Epis et bleuets.
1898 – Dernier travail, derniers souvenirs.

Portrait par Elie Delaunay

   

 

La bibliothèque
où il recevait tous ses amis

 

 

 

 

 

Son "coin" lecture